L’installation

Raccordé ou non au réseau, vous pouvez installer chez vous des aérogénérateurs de moins 12 m de haut,une déclaration de travaux est suffisante.
L'électricité produite peut soit être stockée dans des batteries, soit distribuée sur le réseau.

La production fait appel à des matériaux et procédés classiques. De plus, un aérogénérateur moderne "rembourse" en moins de 6 mois de fonctionnement l'énergie qu'il a fallu pour le fabriquer et l'installer.

L'installation sur le site est rapide et n'engendre pas de perturbations irréversibles.

Une éolienne a une durée de vie minimale de 15 ans. Au terme de son existence, le retour à l'état initial est immédiat, à la différence d'une centrale nucléaire, par exemple.
Comme pour les parcs éoliens, il est nécessaire de disposer de vents réguliers et suffisamment forts.
Pour cela, il faut un site dégagé, notamment dans la direction des vents dominants.
Mais une éolienne, même petite, reste un équipement à implanter avec soin : c'est un objet en mouvement avec les risques que ce mouvement induit et c'est un objet dont le bruit nécessite l'éloignement des tiers.

On distingue deux types d'installation :

  • d'une part, les éoliennes pour la production d'électricité décentralisée, avec le nécessaire système de stockage d'électricité (batteries) et/ou l'appoint de production (groupe électrogène) ;
  • d'autre part, les éoliennes produisant au fil du vent sur le réseau électrique (le consommateur d'électricité devient alors également un producteur d'électricité).