La VMC double flux

Ce système permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation : il récupère la chaleur de l’air vicié extrait de la maison et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur.

L’air vicié et l’air neuf sont entraînés par deux ventilateurs, au lieu d’un pour les systèmes simple flux, entre deux flux d’air on dispose d’un échangeur de calories, assurant la récupération de 65 % à 95% des déperditions dues au renouvellement d’air, soit une économie de chauffage d’environ 65 % par rapport à un simple flux classique et environ 45 % par rapport à un simple flux hygrorégulé.
Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les pièces principales par le biais de bouches d’insufflation.

Cet équipement est plus coûteux qu’une VMC simple flux, mais il permet des économies de chauffage importantes :

  • en récupérant jusqu’à 90%( dans les systèmes haute performance maintenant sur le marché) de l’énergie contenue dans l’air vicié extrait ;
  • en profitant de la chaleur dégagée par la cuisson ou la toilette.

Le coût d’une VMC varie dans une large fourchette selon le système retenu, la taille de la maison et sa configuration.